lundi 18 février 2013

Le Mystère du «Vaisseau Fantôme»







         

C’était bien avant l’arrivée de la revue consacrée à Blek portant le nom éponyme.

Dans les années 60, une matinée, en attendant la maîtresse un camarade d’école plus âgé que moi me commentait un épisode de Blek que nous appelions KIWI du nom de la revue dont il occupait les pages.

C’était un album qui contenait trois numéros et l’épisode en question relatait l’histoire d’un vaisseau hanté par un fantôme, allusion au «Hollandais volant ».

Cette légende est dû aux prouesses d’un Capitaine de marine d'une Compagnie Orientale hollandaise, qui à la fin du XVIIème siècle, effectuait des allées retour en un temps record entre son pays la Hollande et l’île de Java.

A cette époque la Hollande actuelle s’appelait « les Provinces Unies », elles venaient de s’affranchir du joug espagnol et devenaient un puissant empire colonial.

Cette appellation est pur fantasme de marins rivaux d’autres nations qui se ruaient tous à la conquête des épices d’Orient.
Beaucoup de romans, de musique et de films ont abordé ce thème.
Plus proche de nous, le film «Pirates des Caraïbes».

Je vois que vous êtes déjà en train de faire défiler les frasques peoplesques de Johnny Depp et sa rupture avec Vanessa Paradis.

Revenons à notre ami Blek dans les années 60.

Avec le temps, j’ai réussi à avoir ce fameux album dont il me restait un des trois fascicules, épisode du «Vaisseau Fantôme».

Il est tellement passé de main en main, d’achat en troc qu’il s’est usé. Ses premières pages perdues à jamais.

Il débute donc à la page 13.

Cette histoire de fantômes était percutante d’autant plus que dans ces années là, les films SF de série B étaient en pleine expansion : Tarentula, Le Loup Garou, Frankenstein, La Momie et surtout La Machine à Explorer le Temps 1ère version.

Pour les moins chanceux, qui ne pouvaient aller au Cinéma, il y avait la version Photos-Roman. Une sorte de BD en photos tirée du film à l’affiche.

Cette astuce contournait la loi d’interdiction pour les mineurs et offrait ainsi à ceux-ci

l’accès à des sensations fortes.

Une maison d’édition italienne «SELECTION BOZZESI» offrait ces ouvrages dans les collections: STAR CINE (AVENTURE, VAILLANCE, BRAVOURE et COSMOS.) Ces quatre titres contenaient le genre de films correspondants.

Star Ciné Aventures pour les westerns, Bravoure pour les films de guerre, etc…

Dans un prochain article, je vous ferai un petit tour, si vous le voulez bien, dans ma culture série B version SELECTION BOZZESI.

Pour la route, des scanns du « VAISSEAU FANTOME » paru dans un Album KIWI dont je ne me souviens ni du numéro ni de l’année exacte.

Page 13 retouchée

Pages 14-15

Pages 14-15 retouchées


 Pages 16-17 retouchées


Pages 18-19 retouchées
 

Pages 20-21 retouchées


Pages 22-23 retouchées

 Pages 24-25 retouchées


 Pages 26-27 retouchées


 Pages 28-29 retouchées


 Pages 30-31 retouchées


 Pages 32-33 retouchées


 Pages 34-35 retouchées


 Pages 34-36 retouchées


 Pages 37-38 retouchées



 Pages 39-40 retouchées


 Pages 41-42 retouchées


 Dernière vignette (à suivre).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire